Menu

Mange un très bon okomiyaki ce soir en discutant avec le cuistot. Un jeune de Nagoya venu apprendre à faire de l’Okonomiyaki pour ouvrir son propre resto à Nagoya. Il m’explique : – Quand je retourne à Osaka mon père me dit à chaque fois : « alors tu repars à l’étranger ? » Osaka c’est pas pareil. Au pays de l’uniformisation c’est l’exception qui confirme la règle :)

Mange un très bon okomiyaki ce soir en discutant avec le cuistot. Un jeune de Nagoya venu apprendre à faire de l’Okonomiyaki pour ouvrir son propre resto à Nagoya. Il m’explique :
– Quand je retourne à Osaka mon père me dit à chaque fois : « alors tu repars à l’étranger ? » Osaka c’est pas pareil. Au pays de l’uniformisation c’est l’exception qui confirme la règle 🙂

Categories:   Osaka

Comments

  • Posted: 13 mai 2015 15:19

    Kris

    Et donc, bon ce OkoNOmiyaki ? :)
  • Posted: 14 mai 2015 02:13

    Angelo Di Genova

    Réponse est dans le titre :) Et, oui, il était délicieux !